Santé maternelle

Avec 426 décès maternels sur 100.000 naissances vivantes le Congo figure parmi le pays où le taux de mortalité maternelle demeure très élevé. L’enjeu consiste à accroître davantage la demande en produits contraceptifs pour espacer les naissances afin contribuer à la réduction le taux de mortalité maternelle encore élevé et à l’émancipation de la femme. L’amélioration de la qualité des services et soins de santé maternelle constitue un autre enjeu. Ces défis seront relevés par :

Avec 426 décès maternels sur 100.000 naissances vivantes le Congo figure parmi le pays où le taux de mortalité maternelle demeure très élevé. L’enjeu consiste à accroître davantage la demande en produits contraceptifs pour espacer les naissances afin contribuer à la réduction le taux de mortalité maternelle encore élevé et à l’émancipation de la femme. L’amélioration de la qualité des services et soins de santé maternelle constitue un autre enjeu. Ces défis seront relevés par :

  • le renforcement des capacités nationales de gestion des produits et de suivi du système de collecte de données ;
  • a promotion de la demande de services de planification familiale par la mobilisation communautaire (y compris les communautés autochtones), l’éducation par les pairs et le marketing social ;
  • la promotion de la planification familiale et la prévention du VIH dans les centres de santé et auprès des populations vulnérables à travers l'éducation par les pairs ;
  • l’amélioration de l'accès à des services de santé maternelle et néonatale de qualité, avec un accent particulier sur les soins obstétricaux d'urgence de base au niveau périphérique et à des
  • soins obstétricaux d'urgence complets au niveau des centres de référence ;
  • l’amélioration de l'accès aux services de santé sexuelle et de la reproduction à tous les niveaux ;
  • l’intégration des modules de pratique clinique en matière de soins obstétricaux et néonatals d’urgence, dans les programmes de formation initiale et professionnelle.