Consultant (e) chargé (e) de la finalisation du profil du dividende démographique du Congo

N°010/VA/COG/2018

4 Juin 2018

Brazzaville

Dans le contexte de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographique, le Gouvernement du Congo se préoccupe de définir une meilleure approche d’investissement dans la jeunesse en vue de tirer pleinement profit du dividende démographique. C’est ainsi qu’il a été le premier état africain à avoir lancé au niveau national, dès janvier 2017 cette feuille de route africaine sur le dividende démographique adoptée à l’issue du sommet de l’Union Africaine tenu du 30 au 31 janvier 2017 à Addis-Abeba (Ethiopie), conformément à la décision n°601-Assembly/AU/Dec.601 (XXVI). Le Congo est aussi parmi les premiers pays à avoir personnalisé cette feuille de route africaine en élaborant la feuille de route nationale (septembre 2017) sur le dividende démographique.

Cette volonté du Gouvernement du Congo a été bien encadrée par la Représentation du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), qui a commandité, dès 2014, une analyse sur le dividende démographique en République du Congo. En 2016, elle a amorcé, avec l’appui d’un consultant international, une autre étude sur les investissements clés et l’estimation des coûts de financement pour la réalisation du Dividende Démographique en République du Congo, dont le rapport a été rendu courant février 2017. Cette étude qui « utilise l'outil de modélisation DEMDIV pour mesurer l'impact potentiel du dividende démographique sur la croissance économique et d’autres indicateurs socio-économiques », a été complétée par l’analyse du profil du dividende démographique selon l’approche NTA, « National Transfert acounts », réalisée du 21 au 30 septembre 2017 à Saly (Sénégal) par cinq (5) cadres nationaux et ayant bénéficié de l’appui du centre de recherche en économie et finance appliquée de Thiés (CREFAT). Le rapport de cette dernière étude a fait l’objet d’un atelier national ayant regroupé à Oyo du 30 novembre au 1er décembre 2017, quinze (15) cadres nationaux représentatifs des secteurs clés (santé, éducation, emploi, jeunesse, finances, etc.).

C’est dans le but de finaliser le dernier rapport, devant intégrer les éléments des différentes analyses et approches disponibles, que le Fonds des Nations Unies pour la population, dans ses efforts d’accompagnement du Gouvernement de la république du Congo, recherche un Consultant National de haut niveau.