Vous êtes ici

COMMUNIQUE DE PRESSE

Brazzaville, le mercredi  04 mars 2020. Dans le cadre des activités du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitation de la République du Congo (RGPH-5), le Ministre du Plan, de la Statistique et de l’Intégration Régionale, Mme Ingrid EBOUKA-BABAKAS, en sa qualité de Présidente de la Coordination nationale du RGPH-5, procède ce mercredi 04 mars 2020 à Brazzaville, le lancement des opérations de cartographie censitaire. A cet effet, elle animera, en présence des autres membres de la Coordination nationale un point de presse sur l’état d’avancement de l’ensemble des activités dudit recensement.

En effet, par décret n°2017-165 du 24 mai 2017 modifié par le décret n° 2019-130 du 17 mai 2019, le Président de la République du Congo a décidé de la réalisation du RGPH-5. Cette grande opération statistique, placée sous la responsabilité du bras technique de l’Etat en matière d’études statistiques qu’est l’Institut Nationale de la Statistique (INS), permettra d’actualiser les données sur l’effectif global, les caractéristiques de la population et des logements à tous les niveaux géographiques, afin d’orienter les politiques sociales et économiques.

La cartographie facilite l’organisation et le déploiement des agents de collecte sur le terrain lors du dénombrement général de la population. En effet, la cartographie censitaire permet d’identifier tous les sites habités du pays et d’en estimer la population afin de procéder au découpage optimal du territoire en zones de dénombrement (ZD), entités géographiques peuplées d’environ 600 à 800 habitants en milieu rural et d’environ 800 à 1000 habitants en milieu urbain.

Les travaux liés à la cartographie ont débuté depuis le 27 janvier dernier avec la formation de 296 agents cartographes et se poursuivent depuis le 02 mars avec la descente sur le terrain. Au terme de ces travaux qui dureront deux mois, les résultats provisoires sur les effectifs estimés de population seront disponibles et diffusés.

C’est donc à l’issue de la cartographie censitaire, que le gouvernement, avec l’appui des partenaires techniques et financiers, conformément au nouveau calendrier, pourront ainsi réaliser le dénombrement général de la population Congolaise.

Soulignons que le lancement des opérations de cartographie intervient quelques semaines après le début de la campagne de sensibilisation de proximité. Tenue sur l’ensemble du territoire national, celle-ci a permis de mobiliser l’ensemble des autorités politico-administratives mais aussi locales autour de la réussite de la cartographie censitaire, qui est une des phases cruciales du RGPH-5.