Actualités

5ème RGPH du Congo, un défi qui se réalise

11 Février 2019
Réunion Inter-ministérielle

Le gouvernement de la République du Congo, par l’entremise de l’Institut National de la Statistique (INS), organise le cinquième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH-5).

Cette grande investigation permettra d’actualiser les données sur les caractéristiques de la population et des logements à tous les niveaux géographiques, afin d’orienter les politiques sociales et économiques. A cet effet, le Président de la République, son excellence Monsieur Denis SASSOU N’GUESSO a signé le Décret n° 2017-165 du 24 mai 2017  portant organisation du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitation. Ce décret institue quatre organes à savoir : (i) la Commission Nationale du Recensement (CNR), (ii) le Comité Technique National du Recensement (CTNR), (iii) les Commissions Départementales du Recensement (CDR) et (iv) l’Équipe Technique Permanente (ETP).

A ce jour, l’Institut National de la Statistique, à travers l’Equipe Technique Permanente du recensement, avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers, a réalisé le recensement pilote (cartographie censitaire pilote et dénombrement pilote) qui est un essai général de toutes les procédures du recensement. Le traitement et l’analyse des données du dénombrement pilote, effectués en décembre 2018, ont permis de déceler quelques faiblesses d’ordre technique. Un atelier général d’évaluation de la phase pilote  débouchera sur l’amélioration substantielle des outils techniques et de la stratégie mise en place.

La Commission Nationale du Recensement,  Un levier pour les activités futures

Cadre de haut niveau, la Commission Nationale du Recensement est l’organe d’orientation stratégique du recensement. A cet effet, elle a pour mission de :

  • définir les orientations générales du recensement ;
  • veiller à la disponibilité et au déblocage des fonds nécessaires aux travaux, dans le respect du calendrier des opérations ;
  • assurer la mobilisation, sur l’ensemble du territoire national, des moyens matériels et humains prévus pour l’exécution de l’opération ;
  • soumettre au Gouvernement les mesures visant à faciliter l’exécution des opérations du recensement et la production des résultats du recensement dans les meilleurs délais ;
  • veiller à l’exécution et à l’état d’avancement des opérations sur le terrain ;
  • garantir la sécurité du personnel et de la logistique du recensement sur l’ensemble du territoire national ;
  • se prononcer sur toutes les questions qui lui sont soumises par l’Equipe Technique Permanente.

Au stade actuel du recensement, la poursuite des activités nécessite l’approbation et les orientations de la Commission Nationale du Recensement. La tenue de cette session inaugurale  a permis de passer en revue les réalisations majeures, de mettre en exergue les défis à relever pour mieux planifier les prochaines étapes, dont la plus importante reste la mobilisation des ressources pour l’exécution de la cartographie censitaire générale et du dénombrement général en 2019.

Michèle Diane KARAMBIRI